La mise en scène

juin 6, 2010 à 12:41 | Publié dans La mise en scène | Laisser un commentaire
Étiquettes : ,

Avant toute chose, je pense que l’essentiel même d’une photo est ce qu’elle va dégager. C’est encore plus vrai en photographie culinaire. Il faut que même si on regarde votre photo à 9h du matin, votre saumon mariné nous fasse saliver. Tout le challenge va alors se retrouver dans votre mise en scène.

Vous devez certainement avoir déjà un style plus ou moins défini, une sensibilité qui fait que vous aimez certaines photos et pas d’autres.

Ces photos ont toutes leur propre style et montrent qu’il n’est pas forcément nécessaire d’avoir pléthore de vaisselles et de décos. Un cadrage un peu plus serré sur le plat permet de rentrer rapidement dans le vif du sujet. Il est d’ailleurs plus facile de mettre en valeur des petites quantités. Si vous photographiez un plat de pâte, remplissez moins votre assiette quitte à en rajouter ensuite pour passer à table !

Lorsque vous préparer votre plat, vous pouvez d’ors et déjà réfléchir au cadre et à la mise en scène que vous souhaiter mettre en œuvre. Profitez du mijotage ou de la cuisson au four pour mettre en place votre set et les réglages de votre appareil. Ainsi, dès que le plat est prêt, clic clac c’est dans la poche et on passe à table !

Si vous ne souhaitez pas manger froid, l’alternative est de cuisiner une portion en plus et de la photographier calmement plus tard. Congelez-là et cela vous fera un excellent plat cuisiné tout prêt les jours de flemme !

Lorsque vous préparez votre photo, pensez à l’élément que vous souhaitez mettre en valeur. Qu’est-ce que vous voulez montrer avec cette photo ? Quelle émotion vous voulez provoquer ? Sur quoi voulez-vous qu’on s’attarde ? Qu’est-ce qui est à mettre en valeur ? La texture croustillante de ce cookies ou fondante de cette crème ? Les magnifiques couleurs de légumes cuits à la vapeur ? L’ambiance gargantuesque d’un brunch ?

Poser le plat sur la table et pouf prendre la photo ne rendra jamais une photo appétissante, sauf coup de chance. Avant de vous lancer dans la photographie culinaire, réfléchissez-bien au style que vous souhaitez atteindre et à l’ambiance de vos photos. Flânez sur la toile à la recherche de photos culinaires : il y a les blogs, mais pensez également aux portfolios des professionnels qui sont une incroyable source d’inspiration. N’hésitez pas à enregistrer les photos sur votre ordinateur et à vous constituer une petite collection. Cela pourra vous être utile si vous séchez sur une mise en scène.

Lorsqu’on prend une photo, il ne faut pas hésiter à multiplier les points de vue. Au contraire, se forcer à changer d’angle permet de sortir un peu des ses sentiers battus. Par exemple, on a tous un format où l’on se sent plus à l’aise : en pied ()) ou en portrait (/). Prendre à chaque fois une photo en pieds et une photo en portrait vous obligera à modifier un peu la mise en scène et donc à varier les points de vue.

Varier la disposition peut également être intéressant. µPar exemple, prendre la photo d’un gâteau entier puis d’une part : on joue sur la mise en scène et met en valeur la texture.

Si vous voulez des photos réussies, vous ne pouvez pas passer outre la mise en scène : ce qui est plat est chiant. Une photo de cookies dans une assiette, c’est ennuyeux, ça endort plus les papilles que ça ne les émoustille. Je sais qu’on vous l’a interdit pendant toute votre enfance, mais il faut jouer avec la nourriture. On doit ressentir le plaisir que vous avez eu à cuisiner et imaginer le plaisir que l’on aura à manger votre plat.

Vous ne voulez pas vous cassez la tête avec votre assiette de cookies ? Prenez alors le contre-pied et allez-y à fond dans le « plat ». Prenez vos cookies d’en haut : rendez encore plus plat ce qui l’est déjà.

Si vous n’êtes pas à l’aide dans la mise en scène, contentez-vous de sobriété au début. Un fond clair et une assiette blanche sont plus faciles à maitriser qu’une table bien garnie. L’alternative est aussi de réaliser un plan serré sur le plat. Pas de déco mais on est tout de suite dans le vif du sujet : la nourriture. Il faut susciter l’envie avant tout.

Publicités

Laisser un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :